Voici pourquoi ne jamais partager votre carte d'identité en ligne !

Voici pourquoi ne jamais partager votre carte d’identité en ligne !

Actualités

À l’ère du numérique et des réseaux sociaux, les internautes sont souvent confrontés à des situations où ils sont invités à partager leurs informations personnelles, y compris leur carte d’identité.

Cependant, cette pratique peut comporter des risques importants pour votre sécurité et votre vie privée.

Cet article vous dévoilera les raisons pour lesquelles il ne faut jamais partager votre carte d’identité en ligne, ainsi que les précautions à prendre pour protéger vos données sensibles.

Les risques liés au partage de votre carte d’identité en ligne

Avant de comprendre les dangers du partage de votre carte d’identité sur Internet, il est essentiel de connaître les risques auxquels vous vous exposez.

Le vol d’identité : En partageant votre carte d’identité en ligne, vous donnez accès à des informations sensibles telles que votre nom, votre prénom, votre date de naissance, votre adresse et votre photo. Ces données peuvent être utilisées par des personnes malveillantes pour usurper votre identité et commettre des actes frauduleux en votre nom. Par exemple, elles peuvent ouvrir des comptes bancaires, souscrire à des crédits ou encore usurper votre identité sur les réseaux sociaux.

Le phishing : Le partage de votre carte d’identité peut faciliter les tentatives de phishing, qui consistent à vous envoyer des messages électroniques frauduleux en se faisant passer pour une entreprise ou une administration. En connaissant vos informations personnelles, les cybercriminels peuvent adapter leurs messages pour les rendre plus crédibles et vous inciter à divulguer d’autres données sensibles, comme vos identifiants bancaires.

Le profilage : Vos informations personnelles peuvent être utilisées par des entreprises pour établir un profil marketing à votre sujet. En connaissant votre âge, votre adresse et votre situation familiale, elles peuvent vous cibler avec des publicités et des offres plus pertinentes, ce qui peut être considéré comme une atteinte à votre vie privée.

Les précautions à prendre pour protéger votre carte d’identité

Il est essentiel de mettre en place des mesures de sécurité pour éviter que votre carte d’identité ne tombe entre de mauvaises mains.

  1. Ne partagez pas votre carte d’identité sur les réseaux sociaux : Même si vous pensez que votre profil est sécurisé, les paramètres de confidentialité de ces plateformes peuvent être complexes et changer fréquemment. Il est donc préférable de ne jamais y publier votre carte d’identité.
  2. Vérifiez l’authenticité des sites web : Avant de fournir des informations personnelles, assurez-vous que le site web est sécurisé (présence d’un cadenas dans la barre d’adresse et d’un protocole HTTPS) et qu’il appartient bien à l’entreprise ou à l’administration concernée.
  3. Utilisez un mot de passe unique et sécurisé : Pour protéger vos comptes en ligne, utilisez un mot de passe différent pour chaque site et veillez à ce qu’il soit suffisamment complexe (mélange de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux).
  4. Mettez régulièrement à jour vos logiciels : Les mises à jour de vos logiciels (navigateur web, système d’exploitation, antivirus, etc.) permettent de corriger les failles de sécurité et de vous protéger contre les menaces en ligne.

Les alternatives à la carte d’identité pour justifier de votre identité en ligne

Il existe des solutions pour prouver votre identité sans avoir à partager votre carte d’identité sur Internet.

  • La signature électronique : Cette méthode permet de signer numériquement des documents en garantissant leur intégrité et leur authenticité. Elle est reconnue par la loi et est considérée comme équivalente à une signature manuscrite. Plusieurs prestataires proposent des solutions de signature électronique, comme DocuSign ou Yousign.
  • Les services d’authentification en ligne : Certaines plateformes proposent des services d’authentification en ligne, qui permettent de vérifier votre identité en comparant les informations que vous fournissez avec celles contenues dans des bases de données sécurisées. Par exemple, le service FranceConnect permet d’accéder à différents services publics en ligne en utilisant vos identifiants d’un compte existant (comme l’Assurance Maladie, les impôts, la Poste, etc.).
  • Les justificatifs d’identité alternatifs : Dans certains cas, il est possible de fournir d’autres documents que votre carte d’identité pour justifier de votre identité. Par exemple, un passeport, un permis de conduire ou une attestation de droits à l’Assurance Maladie peuvent être acceptés.

Que faire si vous avez déjà partagé votre carte d’identité en ligne ?

Si vous avez déjà commis l’erreur de partager votre carte d’identité sur Internet, voici les étapes à suivre pour limiter les conséquences.

  1. Retirer les copies de votre carte d’identité : Si vous avez publié votre carte d’identité sur un site web ou un réseau social, supprimez-la immédiatement. Si elle a été envoyée par email ou via un service de messagerie instantanée, demandez à la personne qui l’a reçue de la supprimer .
  2. Surveiller vos comptes en ligne : Consultez régulièrement vos comptes bancaires, vos relevés de crédit et vos comptes sur les réseaux sociaux pour détecter d’éventuelles activités suspectes. Si vous constatez un problème, contactez immédiatement l’organisme concerné pour signaler l’incident et prendre les mesures nécessaires.
  3. Changer vos mots de passe : Modifiez les mots de passe de vos comptes en ligne, en particulier ceux qui sont liés à des informations sensibles, comme vos comptes bancaires ou vos réseaux sociaux. Utilisez des mots de passe uniques et sécurisés pour chaque site.
  4. Signaler le partage de votre carte d’identité : Si vous pensez que vos informations personnelles ont été utilisées de manière frauduleuse, signalez-le aux autorités compétentes, comme la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) ou le service de police en ligne Pharos. Vous pouvez déposer une pré-plainte en ligne pour signaler un vol d’identité.
  5. Mettre en place une surveillance de votre identité : Certains services, comme Experian ou ID Watchdog, proposent des solutions de surveillance de votre identité pour vous alerter en cas d’utilisation frauduleuse de vos informations personnelles.

Partager votre carte d’identité en ligne expose votre vie privée et votre sécurité à de nombreux risques, tels que le vol d’identité, le phishing et le profilage. Il est donc essentiel de prendre des précautions pour protéger vos données sensibles et de privilégier des alternatives pour justifier de votre identité en ligne.

Si vous avez déjà partagé votre carte d’identité, suivez les étapes mentionnées ci-dessus pour limiter les conséquences et surveiller attentivement vos comptes en ligne. N’oubliez pas que votre identité est précieuse et qu’il est de votre responsabilité de la protéger en ligne.

5/5 - (18 votes)