bdes

Confidentielle et sensible, la BDES ou Base de données économiques et sociales nécessite une gestion précise, pour tout ce qui a trait à son accès. Les documents qu’elle contient ne peuvent en effet pas être consultés par l’intégralité des membres d’une entreprise, et c’est la raison pour laquelle il est important de mettre en place des solutions fiables pour éviter que certains renseignements soient divulgués à des personnes qui ne seraient pas habilitées.

Cette base de données est obligatoire : en effet, depuis 2014, les entreprises de plus de 300 salariés doivent s’y contraindre (+ d’infos ici), une mise en place qui date de 2015 en revanche pour les structures plus modestes de 50 à 300 salariés. Il sera donc nécessaire de mettre en place des solutions appropriées pour sa gestion, tout en sachant qu’il est indispensable d’en restreindre l’accès. Il faudra donc opter pour une méthode fiable.

Quelles personnes peuvent consulter la BDES au sein de l’entreprise ?

Les personnes habilitées à accéder à la BDES sont relativement peu nombreuses. Il s’agit du comité d’entreprise, des délégués du personnel, et autres délégués syndicaux. D’autres acteurs peuvent également consulter ces données, comme le comité économique et social par exemple.

Les documents papier pour la BDES : une bonne idée ?

En dépit du passage à l’ère du numérique, certaines entreprises continuent d’opter pour une solution papier, pour un certain nombre de documents. Néanmoins, cela n’est pas particulièrement compatible avec la gestion précise de la BDES, en matière de confidentialité.

Il est en effet plutôt facile d’accéder à des documents même lorsque ceux-ci sont gardés sous clé, et ainsi d’enfreindre la confidentialité de la BDES. Il faudra donc éviter la solution papier, qui s’avérera relativement peu sécurisante, surtout si l’on tient compte des nouvelles directives liées au RGPD. Celui-ci impose en effet que les données personnelles sensibles soient protégées, et des solutions numériques sont généralement plus souvent conseillées que les documents traditionnels.

Un accès sécurisé à la BDES

Ainsi, la solution la plus fréquemment utilisée par les entreprises est plutôt le logiciel : celui-ci est en effet bien plus pratique lorsqu’il s’agit de gérer des utilisateurs, et d’éviter un accès trop facile à la base de données.

Ainsi, un mot de passe sera demandé à chaque connexion, ce qui permet de désigner précisément qui sera en mesure de s’y connecter. Les données sont elles aussi cryptées pour certains logiciels, ce qui est une sécurité supplémentaire.

Il est souvent judicieux de créer un accès différent pour chaque personne accédant à la BDES, pour maîtriser la connexion de chaque personne.

En se procurant un logiciel dédié, on pourra non seulement sécuriser au maximum l’accès à la base de données, mais aussi faciliter sa gestion au quotidien. Qui plus est, la solution numérique permet un gain de place qui n’est pas négligeable au sein des locaux de la société, une raison de plus de bien choisir son mode de gestion de la BDES de son entreprise.

Articlе Spоnsоrisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.