La province chinoise de Sichuan, dans l’ouest de la Chine, a été frappée par un tremblement de terre d’une magnitude de 6,5, hier mardi 8 août, faisant de multiples victimes et des milliers de blessés. Le bilan pourrait s’alourdir et dépasser la centaine de victimes.

Une région à risque

La province de Sichuan est une région à haut risque. En effet, elle a déjà été frappée, à de multiples reprises, par des tremblements de terre. Le dernier en date remontait en 2008, juste avant la période des JO à Pékin. Le séisme était d’une magnitude de presque 8 sur l’échelle de Richter. Ce tremblement de terre avait causé la mort de plus de 70.000 personnes, faisant également 380.000 blessés et presque 20.000 disparus. 

Hier, mardi 8 août, cette même région s’est vu de nouveau frappée par un tremblement de terre. Le bilan provisoire publié par les autorités locales fait état d’au moins 13 morts et plus de 180 blessés. Cependant, ce bilan pourrait s’alourdir et dépasser la centaine de victimes et autant de blessés.

Des moyens vite mis en place

Par réflexe et ayant l’habitude, étant donné qu’il s’agit d’une région fortement touchée par des tremblements de terre, les habitants se sont enfuis de leurs maisons pour rejoindre les jardins publics dans différents endroits de la ville. 
Plus de 600 pompiers accompagnés de la Croix-Rouge travaillent non-stop pour aider les habitants la ville. 

Les dégâts matériels

Sans compter les victimes et les milliers de blessés causés par ce séisme, au niveau matériel, on dénombre en ce mercredi matin, plus 130.000 maisons ravagées et endommagées, d’après la Commission de Nationale des Catastrophes Naturelles. La Chine et plus particulièrement dans les zones reculées comme les régions montagneuses par exemple, sont souvent victimes de ce genre de catastrophes naturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *