Chine : premier télescope spatial fonctionnant aux rayons X

Premier télescope à rayon X pour la chine

Cet appareil de plus de deux tonnes nous permettrait d’observer l’intérieur des pulsars, de mieux comprendre les champs magnétiques et d’en savoir plus sur les trous noirs.

Aujourd’hui, le chine a lancé le tout premier télescope à rayon X dans l’espace. Sa mission première est d’étudier les trous noirs, les pulsars et les champs magnétiques, afin d’en démêler tous leurs secrets.

En savoir plus sur les champs magnétiques, l’intérieur d’un pulsar et les trous noirs

Ce jeudi, la Chine a lancé dans l’espace un appareil de plus deux tonnes. Longue Marche-4B, c’est ainsi que se nomme la fusée permettant de mettre ce télescope rapidement en orbite. En effet, le lancement est prévu à 11H et il s’effectuera au centre de lancement de Jiuquan, dans le désert de Gobi. Insight, c’est le nom donné à ce télescope qui nous permettra alors d’en savoir plus les champs magnétiques ainsi que l’intérieur d’un pulsar et de mieux comprendre l’évolution et la composition des trous noirs, qui reste, à l’heure actuelle toujours un grand mystère.

Un pulsar est un astre produisant périodiquement un signal. Il serait une étoile à neutrons, qui tourne sur elle-même très rapidement en émettant un rayonnement électromagnétique dans une direction précise, qui est la direction de son axe magnétique.

Un trou noir, est un corps tellement massif et exécrant une gravité tellement forte, que rien n’y peut y échapper, même pas la lumière.

Ce télescope à rayon X devrait-nous en apprendre plus sur les pulsars. Cela permettrait alors d’utiliser ces informations afin de créer une sorte de « GPS » pour la navigation spatiale. « Insight devrait faire progresser le développement de l’astronomie spatiale et améliorer les technologies chinoises de détection par rayons X » ont déclaré les spécialistes chinois.

Le chine dépense des milliards dans des programmes spatiaux dans le but de rattraper leur retard par rapport à l’Europe et aux Etats-Unis. C’est ainsi, qu’en avril dernier, la Chine a lancé son premier vaisseau cargo en direction de leur laboratoire spatial.

La Chine a également comme objectif, d’envoyer des hommes sur la lune. Pour cela, elle a dépensé des millions dans la construction d’un « Palais lumière » qui est censé reproduire l’environnement lunaire.

On voit bien que la Chine est bien décidé à rattraper son retard dans la conquête spatiale.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE