Chauffe eau

Le budget nécessaire pour chauffer son eau au quotidien est considérable : il peut facilement représenter un tiers des dépenses énergétiques, en particulier lorsque l’on dispose à la maison d’un appareil électrique. Le ballon d’eau chaude est donc une solution considérée comme assez coûteuse. Ce type de cumulus a évolué dans le temps, est devenu programmable, et s’adapte à nos habitudes, il en reste relativement onéreux à faire fonctionner au quotidien. En revanche, le chauffe-eau thermodynamique est un appareil bien plus performant, puisqu’il s’appuie sur un tout autre fonctionnement pour chauffer votre eau. Celui-ci est économique, et écologique, permettant de chauffer l’eau en réutilisant les calories situées dans l’air.

Un fonctionnement proche de la pompe à chaleur

Le mode de fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique s’apparente à une pompe à chaleur. L’idée est de pouvoir s’appuyer sur l’air ambiant, pour utiliser l’énergie qu’il contient, qui servira ensuite à chauffer l’eau d’une manière économique. Deux types d’installation existent aujourd’hui. On trouvera un modèle qui prélève la chaleur de l’air ambiant à l’intérieur de l’habitation. Il devra être placé dans un espace présentant au moins 20 m3 pour fonctionner, dans une pièce relativement à l’abri du froid, un garage étant tout à fait indiqué. Lorsque l’on opte pour une installation sur air extérieur, un système de gainage sera mis en place pour exploiter l’air qui se trouve à l’extérieur de l’habitation.

Des économies d’énergie importantes

Si le chauffe-eau thermodynamique connaît une si forte popularité, c’est notamment grâce au fait que le dispositif soit très économique. On estime en effet que l’on consommera trois fois moins d’énergie pour chauffer son eau avec cet appareil, qu’avec un cumulus classique, bien plus énergivore. Si vous optez pour ce dispositif en remplacement d’un chauffe-eau plus ancien, vous pourrez bénéficier du crédit d’impôt Transition Énergétique, qui vous permettra d’économiser sur le montant global de l’installation. En moyenne, on estime que son prix se situe autour de 2000€, ce qui reste un investissement raisonnable. Son amortissement sera donc particulièrement rapide. Pour bénéficier de ces subventions, vous devrez néanmoins faire installer le chauffe-eau par un professionnel.

Quelques contraintes liées au chauffe-eau thermodynamique

Si le chauffe-eau dynamique ne présente que peu d’inconvénients, il implique certaines contraintes simples, notamment en rapport avec son installation. En effet, son installation doit se faire dans une pièce non chauffée, qui offre un volume d’au moins 20m3, et les maisons qui ne sont pas dotées d’un garage peuvent être ainsi difficiles à équiper. On retrouvera le même souci en appartement bien sûr : il ne sera pas toujours adapté à ce type d’habitation. Pensez à vous renseigner auprès d’un professionnel avant de vous lancer, de manière à vous assurer que la configuration de votre logement est idéale pour ce type de chauffe-eau.

Articlе Spоnsоrisé