dimanche, décembre 17, 2017

Volkswagen va verser plus de 15 milliards de dollars (13,6 milliards d’euros) pour régler une partie du scandale des émissions polluantes de ses véhicules diesel aux Etats-Unis dans le cadre d’un accord. /Photo prise le 16 mars 2016/REUTERS/Ina Fassbender